Les conditions d'attribution
du Label régional

label-tl-ge-1080x720

Territoire éligible

Les tiers-lieux implantés sur le territoire de la région Grand Est.

Bénéficiaires

Du label : les tiers-lieux de la région Grand Est, portés par des structures publiques, privés ou associatives.

De l’action : l’ensemble des publics cibles identifiés comme possibles usagers des tiers-lieux (habitants, entreprises, associations, étudiants, demandeurs d’emploi, télétravailleurs, …) ainsi que les représentants et les membres des tiers-lieux eux-mêmes labellisés.

Conditions d’attribution du label

Pour obtenir le label « Tiers-Lieu Grand Est », le candidat à l’attribution du label doit s’engager sur l’honneur à respecter un ensemble de conditions :

Conditions d’activités et de services

  • Être ouvert depuis au moins 3 mois.
  • Être ouvert au minimum 3 jours par semaine et/ou 30 heures par semaine aux publics cibles (dans des conditions d’activités et de fonctionnement normales, en dehors de toutes mesures restrictives d’ouverture relevant d’une décision du Gouvernement pour lutter contre l’épidémie de COVID-19).
  • Être ouvert à différents les publics et favoriser le brassage des publics, le tiers-lieu ne pouvant être spécialisé sur une seule catégorie de public.

Proposer à minima 2 services parmi lesquels (2 cases à cocher à minima) :

  • Un espace de télétravail (bureaux, espaces individuels ou privatifs).
  • Un espace de co-working (espace collectif ou partagé).
  • Un Fab’Lab, Maker Space ou Living’Lab.
  • Un service de médiation ou d’inclusion numérique, pour faciliter l’accès au numérique, la transmission de savoirs et de compétences numériques.
  • Un service de médiation culturelle ou artistique pouvant reposer sur des outils numériques.
  • Un espace de rencontre, de débats et/ou de culture.
  • Un lieu de partage et de convivialité (ex. restauration).
  • Un espace pour la mise en place d’ateliers (ex : Repair’Café).

Dans les 2 ans qui suivent la labellisation du tiers-lieu, s’engager à développer ou à poursuivre 2 services et/ou actions complémentaires (aux services déjà proposés par le lieu) à minima, qui répondent aux besoins et/ou enjeux du territoire en matière de :

Développement économique, pour notamment :

  • Promouvoir de nouvelles formes de travail,
  • Accompagner la création d’entreprise,
  • Soutenir la production locale,
  • Favoriser les coopérations transfrontalières.

D’innovation territoriale, pour notamment :

  • Favoriser l’innovation et l’expérimentation,
  • Offrir aux entreprises des capacités d’hybridation,
  • Développer des nouveaux usages et services grâce aux outils numériques.

D’aménagement, pour notamment :

  • Maintenir/moderniser des services publics de proximité et offrir un accompagnement, personnalisé aux citoyens,
  • Dynamiser l’attractivité des territoires ruraux, désenclaver les plus isolés,
  • Créer des ressources partagées et des espaces de convivialité.

De développement numérique, pour notamment :

  • Accompagner la digitalisation et la transformation numérique des territoires,
  • Assurer une meilleure accessibilité numérique des territoires ruraux,
  • Favoriser l’inclusion numérique par la mise en œuvre d’espaces modulaires.

D’acquisition des savoirs, pour notamment :

  • Développer les compétences et les savoirs,
  • Partager les savoirs et les savoir-faire,
  • Créer des liens entre les entreprises et les acteurs de la recherche.

De soutien social ou sociétal, pour notamment :

  • Offrir de nouvelles perspectives aux personnes sans emploi,
  • Soutenir les projets associatifs,
  • Permettre la mise en réseau avec d’autres tiers-lieux de la Région Grand Est,

NB : Si le(s) service(s) et/ou action(s) à développer ou à poursuivre (dans les 2 ans qui suivent la labélisation du tiers-lieux) ne figure(nt) parmi les propositions ci-dessus, le tiers-lieu candidat pourra préciser ci-dessous le(s) service(s) supplémentaire(s) qu’il s’engage à développer ou à poursuivre pour répondre aux besoins et/ou enjeux du territoire.

Conditions matérielles

Proposer des espaces adaptés à des usages flexibles et notamment :

  • Un espace de travail collectif comprenant à minima une salle de réunion, pouvant être équipée pour la visio-conférence et/ou web conférence et/ou proposer des outils mutualisés (ex : imprimantes, logiciels libres, téléphonie, …) ;
  • Un ou plusieurs espaces de travail privatif(s) ;
  • Un espace de vie ou de convivialité.

Conditions techniques

  • Proposer un accès Internet Haut Débit et une perspective d’accès au « Très Haut Débit » d’ici 2023 ;
  • Proposer un point d’accès Wi-Fi ouvert et gratuit.

Si le porteur propose un « Fab’Lab – Maker Space » : être équipé d’un panel de machines numériques adaptées aux besoins locaux et des logiciels adéquats pour permettre d’accueillir des artisans, des étudiants, des chercheurs, des citoyens… pour du prototypage et/ou de la recherche.

  • Intégrer la prévention des risques professionnels et/ou liés à l’accueil du public dans l’aménagement et l’usage du lieu (nuisances sonores, éclairage adapté, mise à disposition des équipements de protection individuelle, …).

Conditions de fonctionnement / d’animation

  • S’engager à développer une communauté d’usagers et à instaurer une gouvernance partagée, en impliquant les utilisateurs du lieu dans son animation.
  • Mener et/ou soutenir des actions et/ou des projets qui répondent à des problématiques territoriales non ou mal résolues en mobilisant collectif d’acteurs diversifiés (publics, privés ou associatifs), rechercher des coopérations et des mutualisations possibles.
  • Mettre à disposition un(e) animateur(trice) (salarié ou bénévole) sur un temps suffisant pour accueillir physiquement les utilisateurs du lieu, créer du lien entre eux, susciter des projets, créer des animations, en respectant le code du travail et les conventions collectives choisies par le tiers-lieu.
  • Permettre l’accès du tiers-lieu à ses utilisateurs sur une amplitude horaire significative et adaptée aux besoins des publics cibles.
  • Si nécessaire, mettre à jour a minima une fois par semestre les informations de la fiche d’identité du tiers-lieu et des services proposés sur l’espace web régional dédié.

Conditions participatives / de développement

  • Participer à des temps d’échanges, au partage de bonnes pratiques et être actif dans la communauté des « Tiers-Lieux Grand Est » (en lien avec les initiatives en cours ou à venir).
  • Valoriser les projets, compétences, savoir-faire et identités des utilisateurs du lieu, à travers différents outils de communication et de promotion mis en œuvre par le lieu.
  • Inscrire le développement du lieu dans une logique de développement durable, pour favoriser la transition écologique et intégrer les préoccupations liées au respect de l’environnement.
  • Tenir à disposition de la Région le rapport annuel d’activité du lieu.
  • Afficher le logo du label « Tiers-Lieux Grand Est » dans l’espace du tiers-lieu et sur les différents supports de communication du lieu.

Consulter le règlement de l’appel à candidature

Consulter le modèle type de la charte de coopération régionale

Le label régional sera attribué pour une durée de deux ans. Sa reconduction se fera de manière tacite à l’issue de la deuxième année, dans la limite de 2 années supplémentaires. A l’issue de la 4ème année, le Tiers-lieu bénéficiaire du label sera invité à re-candidater à l’attribution du label selon une procédure simplifiée.